« L’intervalle » – Livre d’artistes de Vahé Godel, Leon Diaz-Ronda et Marc Pessin

Lettrine A - 4-1393 l’occasion du Rendez-vous du bibliophile du 22 février 2013, les livres d’artistes et recueils des poètes invités à Annecy, dans le cadre du Printemps des poètes (Partage des voix), ont été présentés au public.

Parmi eux, se trouvait un livre d’artistes intitulé « L’intervalle ». Tiré à 20 exemplaires, cet ouvrage rare conservé à la bibliothèque (portant le n°5/20) se présente sous un format oblong : 26 x 51 cm.

Achevé en décembre 1988, aux éditions « Le verbe et l’empreinte », il met en résonance des textes du poète Vahé Godel et des gravures de Leon Diaz Ronda.

La couverture aux rabats rempliés est ornée d’empreintes géométriques en creux suggérant des intervalles. Elle a été réalisée par Marc Pessin qui n’est autre que l’éditeur du livre. Lire la suite

« Drôles de bêtes » – André Hellé, auteur-illustrateur, créateur de jouets

ublié en 1911, « Drôles de bêtes » est un chef d’œuvre français né de la rencontre de deux créateurs : André Hellé et Alfred Tolmer.

André Laclôtre (1871-1945), dit Hellé, est à la fois illustrateur de presse, remarquable créateur de jouets en bois et de mobilier pour chambres d’enfants, décorateur, peintre et surtout illustrateur de livres pour la jeunesse. Lire la suite

« Traité de composition décorative » – Joseph Gauthier et Louis Capelle

oici un ouvrage de référence en matière d’art décoratif, le Traité de composition décorative, véritable méthode illustrée qui propose de guider et de stimuler « les jeunes artistes dans le chemin qui conduit à l’art et à la beauté » (p.5). Ce traité à vocation pédagogique, édité chez Plon en 1911, fera l’objet de plusieurs réimpressions. Dès sa parution, de nombreuses revues s’en font l’écho.
Notre exemplaire, au format in-8, est relié en demi-toile noire, avec le fer doré aux armes de la ville d’Annecy au niveau de la coiffe en tête.

Le texte et les dessins ont été composés par messieurs Gauthier et Capelle, tous deux professeurs à l’école de beaux-arts de Nantes et considérés, dans La Chronique des arts et des curiosités de la même année, comme deux « spécialistes » en la matière. Lire la suite

« Savoie », « Haute-Savoie » : petit voyage à travers l’histoire des guides touristiques

uelles que soient la destination ou la durée des vacances, les guides de voyage sont aujourd’hui presque incontournables. Ils font partie de notre quotidien et se sont développés avec le tourisme et le chemin de fer.

Rapide historique des guides de voyage :

Les ancêtres de nos guides étaient sur parchemins et destinés aux pèlerins allant à Rome, Jérusalem ou Compostelle.
Le premier grand guide imprimé date de 1552, il s’agit de « Le guide des chemins de France » de Charles Estienne.

De 1708 à 1850, en France, paraissent annuellement les livres de poste qui retracent les différentes routes et indiquent les relais de poste et leurs tarifs. Ils n’ont pas encore adopté la fonction actuelle des guides de voyage qui est de fournir tous les renseignements pratiques dont le voyageur a besoin. Toutefois, ils comportent généralement une carte ainsi que les itinéraires empruntables.

Le chemin de fer, qui connaît un développement important de 1848 à 1914, causera la fermeture des relais de poste, et donc la fin de ces livres. Cependant, les trains vont faciliter les déplacements et l’essor du tourisme. Ainsi de nombreux éditeurs profiteront de cette occasion pour donner au voyageur les informations qu’il recherche, vendant leurs guides directement dans les gares. Les premiers étaient les guides Bourdin, mais très vite, Hachette rachète ces titres pour créer les Bibliothèques des chemins de fer en 1853, prenant exemple sur les Anglais. Les premiers guichets proposant de la lecture aux passagers des trains sont ainsi créés. Cette collection prendra le nom de Guides Joanne en 1857, du nom du directeur de publication (Adolphe Joanne), et deviendra les fameux Guides Bleus à partir de 1919.

  .  

Les grands éditeurs ne sont pas les seuls à produire des petits guides à destination des touristes. Les érudits locaux attachés à leur région d’origine ou d’adoption sont nombreux à publier des guides décrivant les paysages, les villes et l’histoire. En ce qui concerne la Savoie et la Haute-Savoie, Gabriel de Mortillet, archéologue et anthropologue français ayant essentiellement travaillé sur la Préhistoire, a publié plusieurs éditions d’un « Guide en Haute-Savoie » dans les années 1870. De même, Jules Philippe, né à Annecy en 1827, journaliste et historien, a écrit un ouvrage sur « Annecy et ses environs » en 1860. Le style d’écriture est toutefois plus littéraire que descriptif. Lire la suite

Mitsumasa Anno : « le plus européen des auteurs-illustrateurs japonais »

é en 1926 à Tsuwano (津和野町), à une soixantaine de kilomètres de Hiroshima, Mitsumasa Anno est l’un des illustrateurs japonais les plus célèbres de son temps.


Il passe son enfance dans l’auberge de ses parents, loin de tout livre pour enfants.
C’est au contact des illustrés de l’époque qu’il développe son goût pour le dessin.
Ses références d’alors étant davantage Tarzan et Superman que l’illustration traditionnelle japonaise.

Passionné de mathématiques, astronomie, histoire et géographie, il choisit la carrière d’instituteur. Découragé par la pédagogie traditionnelle, il démissionne rapidement pour se consacrer au livre pour enfants.

Ses livres sans paroles invitent l’enfant à une randonnée de page en page où par des jeux d’observations, des devinettes et des références culturelles historiques, artistiques et littéraires, le lecteur s’amuse et s’enrichit simultanément. Lire la suite

Les « Bibliothèques de guerre » américaines durant la Grande Guerre

‘est en parcourant les rayonnages des réserves de la Bibliothèque consacrés à l’histoire du livre – riche fonds documentaire (bibliothéconomie) pour lequel nous publierons prochainement un catalogue en ligne – que je suis tombé sur un ouvrage en lien avec l’actualité des commémorations du 11 novembre.

Sous cet étrange titre, ce livre est publié au sortir de la première guerre mondiale par les éditions Honoré Champion, maison spécialisée dans les ouvrages d’érudition en sciences humaines (fondée en 1874 et qui existe toujours). Lire la suite