La diffusion de l’art à travers les revues du début du XXème siècle

es revues d’art éditées au XXème siècle constituent un accès privilégié à la création, un observatoire de l’art vivant.
Les textes et les œuvres inédits qu’elles présentent, les entretiens avec les artistes à un moment donné de leur création, les dialogues et polémiques permettent de comprendre comment les œuvres se forment, en écho à une théorie ou en opposition à un parti pris.
De plus, leur lecture permet de découvrir des auteurs qui, faute d’avoir publié des livres ou enseigné dans de célèbres écoles, sont aujourd’hui oubliés, alors que leurs analyses ont eu une influence sur la création de leur époque.

Le fonds de bibliophilie contemporaine de la bibliothèque Bonlieu comporte deux collections de revues d’art.

Tout d’abord, la publication « les Cahiers d’art », est une des plus grandes revues d’art du XXe siècle.

Fondée par Christian Zervos, elle aura une grande influence sur l’activité artistique française et européenne. Pendant une trentaine d’année – avec une interruption pendant la guerre –, les Cahiers d’art publient des articles, des analyses et des comptes rendus, se concentrant sur la peinture et la sculpture, tout en s’intéressant au cinéma, au théâtre et à l’architecture (à l’exclusion toutefois des arts décoratifs que Zervos n’apprécie guère). Lire la suite