Duc : relieur annécien

ui était ce relieur dénommé DUC dont la bibliothèque d’agglomération Bonlieu conserve des ouvrages qu’il a signé ?

Ancien ouvrier d’un atelier de reliure annécien, il s’est installé en mars 1888 au 1 rue de l’Évêché.

Marc Duc - relieur

Son installation est peut-être liée à un conflit avec son ancien employeur puisque ce dernier se sent obligé de faire un encart dans le même journal le 28 avril 1888 en mentionnant que, malgré le départ de son ouvrier, l’entreprise reste « organisée ». Lire la suite

Les signatures de relieurs

usqu’au XVIIIème siècle, le nom des relieurs n’est référencé que dans des registres de corporation ou des registres comptes . Fin XVIIIème, début XIXème, on commence à trouver mention du nom de l’artisan qui a « habillé » le livre ; les plus illustres pour commencer (Simier, Thouvenin, Bradel, etc …). Puis, la pratique se démocratise.

Pour certains ouvrages, dont l’édition est rare, la signature d’un relieur de renom peut apporter une certaine plus-value.

Mais sauriez-vous trouver la signature d’un relieur sur un de vos livres?

Je vais vous indiquer comment repérer les signatures de relieurs, en prenant exemple sur  quelques ouvrages signés présents dans les collections de La bibliothèque Bonlieu.

Premier exemple de signature :

Le relieur signe à l’aide d’un tampon à encre ou d’une étiquette papier imprimée et collée à l’intérieur du livre, sur le premier plat ou la page de garde.

……..

Voyez, ci-dessus, la signature d’un relieur Annecien ayant exercé entre 1925 et 1950 au n°9 de la rue Grenette. (Ouvrage : Picturae antiquae cryptarum romanarum et sepulcri Nasonum – Romae : S. Michaelis, 1738)

Lire la suite