« Histoire de la caricature antique » – Champfleury

armi les ouvrages présentés lors du Rendez-vous du bibliophile du 25 novembre 2011 sur le thème de « la caricature illustrée dans les fonds patrimoniaux de la bibliothèque », se trouvait un livre intitulé « Histoire de la caricature antique ».

Notre exemplaire, datant de 1865, est l’édition originale, à Paris chez E. Dentu (éditeur libraire de la Société des gens de lettres). Cet ouvrage a fait l’objet de quatre éditions : en 1865, 1867, 1879 et 1880.
Au format in-12, sa reliure demi-toile bordeaux est typique des travaux effectués par les relieurs de la bibliothèque municipale d’Annecy au XXe siècle : on y retrouve, au niveau de la coiffe de tête, le fer doré aux armes de la ville.


Il a pour auteur un certain « Champfleury ». Il s’agit de Jules François Félix Husson (1821-1889), dit Fleury, dit Champfleury, écrivain, critique d’art et journaliste français.
Originaire de l’Aisne, il monte à la capitale et travaille comme employé chez un libraire. Puis, dès 1844, il intègre les cercles de la vie littéraire parisienne.
Son œuvre est d’une grande diversité : contes, nouvelles, romans, articles de presse, études artistiques, essais… . Il se lie d’amitié avec Victor Hugo, Gustave Flaubert, Gustave Courbet et le critique d’art Louis-Edmond Duranty.
Spécialiste et grand collectionneur de faïences, il est nommé conservateur du musée de Sèvres en 1872, avant de devenir administrateur de la Manufacture nationale de Sèvres.

Le livre « Histoire de la caricature antique » est le premier d’une série étoffée sur l’histoire de la caricature composée comme suit :

– Histoire de la Caricature antique
– Histoire de la Caricature au Moyen Âge
– Histoire de la Caricature sous la Réforme et la Ligue, & de Louis XIII à Louis XVI
– Histoire de la Caricature sous la Révolution, l’Empire et la Restauration
– Histoire de la Caricature moderne
– Histoire de l’Imagerie populaire

Nous ne conservons à la bibliothèque Bonlieu que ce premier volet. On y découvre les différents types de représentations satiriques sous l’antiquité. Lire la suite

« La femme dans la caricature française » – Gustave Kahn

ualifiées ironiquement de « deuxième sexe » par Simone de Beauvoir, les femmes ont toujours fasciné et intrigué leurs congénères masculins, mais aussi suscité mépris ou moquerie.

Dans la seconde partie du XIXe siècle, sous la Troisième République, les organisations féministes se structurent. L’émancipation n’est pas encore de mise, mais la voie est officiellement ouverte.

Dans ce contexte, Gustave Kahn (1859–1936), écrivain symboliste et critique d’art, publie en 1907 aux éditions d’art Albert Méricant : « La femme dans la caricature française ». Il rassemble, dans cet ouvrage, illustrations et gravures caricaturales aussi rares qu’amusantes, réalisées du milieu du XIXe siècle au début du XXe.

Féministe, Gustave Kahn dénonce ici la misogynie de nombreux caricaturistes. Néanmoins, la caricature va peu à peu montrer une femme à la mode de son époque, dont la liberté passe par la liberté du corps : ce sont les femmes caractéristiques de la Belle Époque. Lire la suite