« Les Femmes Galantes : scènes reconstituées par la photographie d’après nature »

LettrC-vignetteet ouvrage pourrait être l’ancêtre commun des romans-photos de la revue Nous deux et des planches d’effeuillages qui ont fait la réputation de certains magazines masculins. Sans nom d’auteur ni date (environ 1900 selon le site de la Bibliothèque nationale de France), il comporte de nombreuses reproductions photographiques in et hors texte en noir, monocolores et polychromes.

Les femmes galantes 1

Qualifié d’ « Histoire de France amoureuse » ce recueil, censé instruire et édifier le lecteur, est présenté comme un instrument de savoir et de morale… et pourtant l’auteur y expose avec gourmandise toutes sortes de dépravations, semblant se repaître de ce qu’il prétend dénoncer.

Lire la suite

« La femme dans la caricature française » – Gustave Kahn

ualifiées ironiquement de « deuxième sexe » par Simone de Beauvoir, les femmes ont toujours fasciné et intrigué leurs congénères masculins, mais aussi suscité mépris ou moquerie.

Dans la seconde partie du XIXe siècle, sous la Troisième République, les organisations féministes se structurent. L’émancipation n’est pas encore de mise, mais la voie est officiellement ouverte.

Dans ce contexte, Gustave Kahn (1859–1936), écrivain symboliste et critique d’art, publie en 1907 aux éditions d’art Albert Méricant : « La femme dans la caricature française ». Il rassemble, dans cet ouvrage, illustrations et gravures caricaturales aussi rares qu’amusantes, réalisées du milieu du XIXe siècle au début du XXe.

Féministe, Gustave Kahn dénonce ici la misogynie de nombreux caricaturistes. Néanmoins, la caricature va peu à peu montrer une femme à la mode de son époque, dont la liberté passe par la liberté du corps : ce sont les femmes caractéristiques de la Belle Époque. Lire la suite