Bonlieu 300 ans d’histoire – Journées du Patrimoine 2011

ans le cadre des 30 ans du Centre Culturel Bonlieu, la bibliothèque d’agglomération Bonlieu a souhaité mettre en avant ce lieu cher aux annéciens en leur proposant un tour d’horizon de plus de 300 ans (1640 -1981).

Une rétrospective qui vous mène du couvent des Bernardines au Centre Culturel, conçu par Maurice Novarina et Jacques Lévy, en passant par la période faste du Grand Hôtel Verdun qui a vu défiler de nombreuses personnalités.

Trait d’union entre la ville ancienne et la ville moderne, cœur de l’activité culturelle, Bonlieu déploie face au Pâquier son imposante structure de béton et de verre. Pourtant, les arbres séculaires qui ombragent l’arrière du bâtiment et le nom même de Bonlieu sont là pour témoigner d’un passé profondément enraciné dans l’histoire d’Annecy. Lire la suite

Vous avez dit rétroconversion ? – Journées du Patrimoine 2009

Lettrine - ouvrage MD 324 - RESomment la bibliothèque a-t-elle transformé les fiches papier identifiant ses livres patrimoniaux – leur carte d’identité – en notices informatiques ?

Dans le cadre des journées européennes du patrimoine 2009, la bibliothèque d’agglomération Bonlieu a choisi de vous présenter l’aboutissement d’une année de travail sur ses fonds patrimoniaux.

Le procédé de rétroconversion ou conversion rétroactive consiste à recataloguer numériquement les ouvrages encore enregistrés sous forme de fiches cartonnées. Lire la suite

« Notice sur la découverte de cadavres après quarante et un ans de séjour dans la glace » – Edmond de Catelin (Stéphen d’Arve)

ne brochure très rare intitulée « Notice sur la découverte de cadavres après quarante et un ans de séjour dans la glace » se trouve dans nos fonds anciens.

Editée à Chamonix, en 1861, par le naturaliste Venance Payot, elle fait partie d’un ensemble d’ouvrages donnés à la bibliothèque d’Annecy par ce dernier. Lire la suite

« Le noiaphanisme ou système des combinaisons » – Joseph Dessaix

l existe dans les collections de la bibliothèque Bonlieu, une brochure assez rare dont le propos est fort original : « Le noïaphanisme ou système des combinaisons. Nouvelle application de la vapeur pour remplacer le génie. » par Joseph Dessaix, éditée à Chambéry chez J. Joly, en 1844.

Notre exemplaire est la deuxième édition. Comme beaucoup de brochures, fragiles, son état de conservation n’est pas très bon. La couverture est cornée et déchirée par endroits. Lire la suite

Sur les pas des Visitandines – Journées du Patrimoine 2010

ans le cadre des journées européennes du patrimoine 2010, la Bibliothèque Bonlieu vous propose de partir sur les traces des Visitandines à travers Annecy, de la modeste Maison de la Galerie à la basilique actuelle.

François de Sales et Jeanne de Chantal fondent l’ordre de la Visitation en 1610.

Saint François de Sales remet les règles aux sœurs de la Visitation – Anonyme. Tableau du XVIIe s.

Lire la suite

Les petits ramoneurs savoyards

« … c’est des marmottes, dit-on, que les Savoyards
ont appris à grimper pour ramoner les cheminées… »
M. De Buffon, in Histoire naturelle, générale et particulière – 1760

Dès le XVIIIème siècle, la Savoie entre dans l’imaginaire populaire avec le petit ramoneur. On dénombre alors quelques 80 000 émigrés savoyards en France. Les enfants sont recherchés pour des travaux qui nécessitent une petite taille et de l’agilité : eux seuls pouvaient se glisser dans les cheminées.


Images numérisées à partir des cartes postales conservées au Fonds Savoie

En plus du ramonage, les enfants sont également montreurs d’animaux vivants (de marmottes notamment) et chantent pour les passants.

Le terme « Savoyard » devient progressivement un nom commun, qui s’identifie à celui de ramoneur. Jusqu’à l’Annexion de 1860, les français ne connurent la Savoie qu’à travers ces troupes de petits travailleurs ambulants.


Article d’Isabelle – Fonds Savoie/Bibliothèque Bonlieu

Pour aller + loin : voyez cet article du Site des Archives des Pays de Savoie