« Les vieux arbres de la Normandie » – Henri Gadeau de Kerville

é à Rouen en 1858, Henri Gadeau de Kerville est un homme accompli : zoologiste, botaniste, archéologue et spéléologue, photographe à ses heures perdues, voyageur et penseur infatigable, il est en cela fidèle à sa devise, « Matière et mouvement ; Tout pour l’humanité ».
Enfant déjà il se passionne pour les sciences naturelles, ses premières explorations lui permettent, à quinze ans, de découvrir une nouvelle espèce de coléoptère ; il tient là le sujet de son premier texte scientifique.

Quelques années après il décide de consacrer ses recherches à la botanique, il entreprend de recenser tous les arbres dignes d’attention dans la région normande, afin d’établir une sorte de catalogue. L’ouvrage était publié à l’origine sous forme de fascicules, dont la réunion permettait de composer le gros volume que nous avons sous les yeux :


Il regroupe les trois premiers fascicules, publiés en 1890, 1892 et 1894 ; la bibliothèque conserve aussi le quatrième fascicule, non relié. Lire la suite

Un étrange manuscrit signé « Victor Hugo » à la bibliothèque d’agglomération Bonlieu

n mystérieux document conservé à la bibliothèque a récemment fait l’objet de notre attention.

Il s’agit, à première vue, d’une lettre manuscrite signée du célèbre dramaturge Victor Hugo (1802-1885). Datée du 25 mars 1881, elle est adressée à un imprimeur de la rue du Renard à Paris pour qu’il la remette à un dénommé « Mr Ledain ».

Cela n’a rien de très surprenant, car la bibliothèque conserve des manuscrits d’écrivains comme Voltaire ou Eugène Sue ; notamment lorsqu’ils ont séjourné en Savoie, ce qui fut le cas de Victor Hugo*.
Mais contrairement aux autres manuscrits de nos fonds, ce dernier se distingue par son état d’usure très avancé. Plié à l’époque, il s’est progressivement déchiré et nous est vraisemblablement parvenu dans cet état. Nous le conservions jusqu’à présent en 6 morceaux séparés. Le papier, bardé d’anciens timbres de renfort, est un peu jauni et très fragile.

Le premier travail a donc été de reconstituer le « puzzle » sans l’abîmer. C’est notre relieur Emmanuelle qui s’est chargée de le défroisser et de le remettre à plat. Lire la suite

« Traité de composition décorative » – Joseph Gauthier et Louis Capelle

oici un ouvrage de référence en matière d’art décoratif, le Traité de composition décorative, véritable méthode illustrée qui propose de guider et de stimuler « les jeunes artistes dans le chemin qui conduit à l’art et à la beauté » (p.5). Ce traité à vocation pédagogique, édité chez Plon en 1911, fera l’objet de plusieurs réimpressions. Dès sa parution, de nombreuses revues s’en font l’écho.
Notre exemplaire, au format in-8, est relié en demi-toile noire, avec le fer doré aux armes de la ville d’Annecy au niveau de la coiffe en tête.

Le texte et les dessins ont été composés par messieurs Gauthier et Capelle, tous deux professeurs à l’école de beaux-arts de Nantes et considérés, dans La Chronique des arts et des curiosités de la même année, comme deux « spécialistes » en la matière. Lire la suite

« Histoire de la caricature antique » – Champfleury

armi les ouvrages présentés lors du Rendez-vous du bibliophile du 25 novembre 2011 sur le thème de « la caricature illustrée dans les fonds patrimoniaux de la bibliothèque », se trouvait un livre intitulé « Histoire de la caricature antique ».

Notre exemplaire, datant de 1865, est l’édition originale, à Paris chez E. Dentu (éditeur libraire de la Société des gens de lettres). Cet ouvrage a fait l’objet de quatre éditions : en 1865, 1867, 1879 et 1880.
Au format in-12, sa reliure demi-toile bordeaux est typique des travaux effectués par les relieurs de la bibliothèque municipale d’Annecy au XXe siècle : on y retrouve, au niveau de la coiffe de tête, le fer doré aux armes de la ville.


Il a pour auteur un certain « Champfleury ». Il s’agit de Jules François Félix Husson (1821-1889), dit Fleury, dit Champfleury, écrivain, critique d’art et journaliste français.
Originaire de l’Aisne, il monte à la capitale et travaille comme employé chez un libraire. Puis, dès 1844, il intègre les cercles de la vie littéraire parisienne.
Son œuvre est d’une grande diversité : contes, nouvelles, romans, articles de presse, études artistiques, essais… . Il se lie d’amitié avec Victor Hugo, Gustave Flaubert, Gustave Courbet et le critique d’art Louis-Edmond Duranty.
Spécialiste et grand collectionneur de faïences, il est nommé conservateur du musée de Sèvres en 1872, avant de devenir administrateur de la Manufacture nationale de Sèvres.

Le livre « Histoire de la caricature antique » est le premier d’une série étoffée sur l’histoire de la caricature composée comme suit :

– Histoire de la Caricature antique
– Histoire de la Caricature au Moyen Âge
– Histoire de la Caricature sous la Réforme et la Ligue, & de Louis XIII à Louis XVI
– Histoire de la Caricature sous la Révolution, l’Empire et la Restauration
– Histoire de la Caricature moderne
– Histoire de l’Imagerie populaire

Nous ne conservons à la bibliothèque Bonlieu que ce premier volet. On y découvre les différents types de représentations satiriques sous l’antiquité. Lire la suite

« Les Mémoires d’un Hanneton » – Docteur Ernest Jeanbernat

llier littérature et entomologie n’est pas une mince affaire. Un ouvrage conservé dans notre fonds Venance Payot réalise ce grand-écart :


L’appel de la nature :

Après de brillantes études de médecine, Ernest Jeanbernat (1835-1888) se tourne vers l’histoire naturelle. Passionné de montagne il parcourt les Pyrénées : observateur scrupuleux, il est à l’origine de découvertes géologiques et botaniques importantes. Médecin et botaniste reconnu, il revient à ses premières amours avec Les Mémoires d’un Hanneton, qui lui permet de concilier littérature et sciences naturelles. Lire la suite

Les « Bibliothèques de guerre » américaines durant la Grande Guerre

‘est en parcourant les rayonnages des réserves de la Bibliothèque consacrés à l’histoire du livre – riche fonds documentaire (bibliothéconomie) pour lequel nous publierons prochainement un catalogue en ligne – que je suis tombé sur un ouvrage en lien avec l’actualité des commémorations du 11 novembre.

Sous cet étrange titre, ce livre est publié au sortir de la première guerre mondiale par les éditions Honoré Champion, maison spécialisée dans les ouvrages d’érudition en sciences humaines (fondée en 1874 et qui existe toujours). Lire la suite