« Au lit » – Louise-Marie Cumont ou quand les bébés ont leurs livres d’artistes !

Vous ne le saviez sans doute pas mais en montrant ce livre à un tout petit, vous le ferez entrer dans l’univers d’une artiste, éveillerez ses sens, lui parlerez d’un univers qui, bien souvent, l’inquiète.
Vous le rassurerez par des situations simples partagées de tous, à travers un livre doux à sentir, à toucher, à regarder et à serrer contre soi tel un doudou.

Dès leur plus tendre enfance, nous voulons faire découvrir à nos tout petits les univers magiques des livres. Trop souvent encore nous retardons ce moment jusqu’à ce que l’enfant soit en mesure de : tenir le livre seul, tourner les pages ou pire lire par lui même.

La crainte de confier un livre à un bébé est souvent exprimée par les jeunes parents : « A partir de quel âge, je peux lui laisser les livres ? », « Il risque de le déchirer ! »,  « Que puis-je lire à mon bébé ?», « Il n’est pas trop petit ? »
Et bien non, il n’y a pas d’âge. Déjà à quelques semaines, le regard de l’enfant s’affine et de ce fait, il devient possible de montrer un livre au même titre que tout objet du quotidien.
D’abord sensible aux forts contrastes entre le noir, le blanc et le rouge, progressivement il développe sa perception visuelle.

Tana Hoban

Mais quelle histoire pour un bébé ?

Point n’est besoin d’une histoire élaborée, dans les premiers mois, c’est la musique de la voix de l’adulte qui montre le livre qui va charmer l’enfant et l’habituer à écouter plus tard des histoires construites. Vous pouvez privilégier les albums de comptines et de poésie, votre petit y sera très sensible, surtout si c’est vous qui chantez.

Albums de Jeanne Ashbé

Albums de Jeanne Ashbé

De très nombreux auteurs/illustrateurs ont créé pour les tout petits et parmi eux quelques artistes ont consacré une partie de leur démarche artistique à la création de livres-objets à destination des jeunes enfants.
Louise-Marie Cumont, sculptrice et mosaïste, se lance dans cette aventure à la naissance de son fils.
S’en suit la création de 16 livres en tissus entre 1992 et 2004.
Tous sont fabriqués entièrement à la main, signés et numérotés de 1 à 45. Ils sont diffusés par la librairie des Trois ourses à Paris.
Certains titres ont été publiés depuis par les éditions Mémo entre 2007 et 2013.

Couvertures des éditions Mémo

Couvertures des éditions Mémo

Ouvrir un livre en tissu de Louise-Marie Cumont, c’est entrer dans un univers de formes, de la couleur, où la géométrie est présente à travers tout un travail de patchwork d’une minutie extrême.
Les formes jouent entre elles, se répondent, créent des ambiances et les jeux de regards des personnages rebrodés à la main invitent les lecteurs à entrer en connivence avec eux.

La douceur des matières et la diversité des imprimés traduisent des ambiances, invitent au voyage.

« Au lit » est un très bel exemple de ce travail raffiné qui est la marque de fabrique de l’artiste.

La première impression lorsque l’on tient ce livre de tissu est olfactive, un doux parfum s’exhale de ses pages. Cette odeur de lavande que nos grands-mères glissaient dans les piles de draps de leurs armoires.

Couverture
Puis, lorsque l’on observe la couverture de ce livre en tissu de 24,5 x 27,5 cm d’une couleur bleue nuit tranché de rouge vif, on entre dans la nuit et son ciel étoilé, une petite Lune en guise de point sur le i de « lit ».

Première double page

On tourne la page et on rentre dans le vif du sujet : au lit on dort !

 

 

 

 

S’en suit une succession de doubles pages où dorment paisiblement ou pas des enfants, des parents, des amoureux, des étrangers, un chien,…

Différentes pages du livre

Où chacun illustre de son rêve ou de son cauchemar le drap qui le recouvre.

 

Différentes pages du livre

Le bateau coule

Le bateau coule…

A bien observer les scènes, il apparaît qu’il y a un vrai dialogue entre les dormeurs en vis à vis, la solitude répondant à la compagnie, l’homme à la femme, le désir à la jalousie… .

 

 

Mari Jaloux

 

L’enfant constatera qu’il n’est pas seul dans la nuit à dormir ou à veiller et que, adultes ou enfants, nous traversons tous cette obscurité de multiples façons et c’est bien ainsi.

 

Mari Jaloux

 

 

 

 

 

La famille nombreuse

La famille nombreuse

Surprise finale, la quatrième de couverture est un vrai lit dans lequel est glissée une petite poupée garnie de graines de lavande, source de la délicieuse odeur qui nous a charmés au départ. L’enfant la respirera avec délice et jouera à la border pour mieux l’endormir.

DSC_0024

Le livre et la poupée

DSC_0025

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le voyage nocturne s’achève là, votre enfant vient de feuilleter avec vous son premier livre d’artiste, d’autres l’attendent dans nos réserves.
N’hésitez-pas à les demander et à les découvrir avec eux.
N’ayez crainte, expressément conçus pour être manipulés par vos petits, vous pouvez les laisser entre les mains de vos explorateurs en herbe.

Et pour poursuivre cette aventure, je vous invite à consulter « Les Voitures », autre livre en tissu présent dans les collections de la bibliothèque d’agglomération Bonlieu.

DSC_0030 DSC_0031 DSC_0032

 

 

 

 

 

Vous pouvez demander ces ouvrages au bureau du 1er étage de la bibliothèque Bonlieu.

Référence des documents :

Au lit, L-M Cumont, Bibliophilie Contemporaine, cote : BC 96

Les voitures, L-M Cumont, Bibliophilie Contemporaine, cote : BB 95 Boite12

Retrouvez tous les livres de Louise-Marie Cumont présents dans les collections de nos bibliothèques sur le portail Bibliofil.

Article de Marie-Pierre – Jeunesse/bibliothèque Bonlieu

Pour aller + loin :
– Voyez la biobibliographie de Louise-Marie Cumont
– Lisez cet article sur le travail de Louise-Marie Cumont

Une réflexion au sujet de « « Au lit » – Louise-Marie Cumont ou quand les bébés ont leurs livres d’artistes ! »

  1. Bonjour,

    c’est une bonne idée pour développer la conscience de notre enfant
    merci ^^

    cordialement

Les commentaires sont fermés.