Duc : relieur annécien

ui était ce relieur dénommé DUC dont la bibliothèque d’agglomération Bonlieu conserve des ouvrages qu’il a signé ?

Ancien ouvrier d’un atelier de reliure annécien, il s’est installé en mars 1888 au 1 rue de l’Évêché.

Marc Duc - relieur

Son installation est peut-être liée à un conflit avec son ancien employeur puisque ce dernier se sent obligé de faire un encart dans le même journal le 28 avril 1888 en mentionnant que, malgré le départ de son ouvrier, l’entreprise reste « organisée ».

Le 25 août de cette même année, notre relieur, fraîchement installé, va déménager au 11 rue du Pâquier pour s’agrandir.
Si on observe sa marque (déjà présentée dans l’article sur les signatures de relieurs), bien que peu lisible au centre, on distingue clairement le chiffre 11 en fin de ligne.

Notre reliure à donc été exécutée par Marc DUC, entre 1888 et 1903. Pourquoi 1903 ? C’est la date de son décès encore mentionné dans « L’indicateur de la Savoie » du 24 octobre de cette même année, ainsi que dans les actes de décès aux archives de la Haute-Savoie.

Deces Marc Duc

Cependant, me direz vous, dans mon précédent article j’ai mentionné DUC relieur au 9 rue grenette à Annecy  !
Et bien, on retrouve mention en 1913 d’un DUC Joseph (vraisemblablement son fils), relieur 9 rue grenette, dans l’annuaire administratif et commerciale de haute Savoie de cette même année, page 323.
En 1935, c’est la veuve de Joseph et son fils Ferdinand qui sont recensés dans l’annuaire administratif et commercial de la Haute-Savoie comme habitant Annecy :

Madame DUC, veuve de Joseph, vante d’ailleurs la qualité de travail de feu son beau père Marc récompensé en 1892 à l’exposition industrielle d’Annecy ainsi que son époux Joseph qui, lui, avait obtenu une médaille en 1912.


On était donc relieur de père en fils dans cette famille au moins jusqu’en 1935 et peut-être après ; Rien d’étonnant à ce que les annéciens se souviennent d’un atelier « Duc » jusque dans les années 1980 !

Article d’Emmanuelle – Relieur/Bibliothèque Bonlieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.