Les gravures d’Alain Bar

diteur & graveur de livres sur le jazz et le sport depuis bientôt 40 ans, Alain Bar est un des rares artistes à concevoir, imprimer et diffuser lui-même ses ouvrages. Depuis les années 1970, pas moins de 47 livres ont vu le jour sous les enseignes « Ex-libris » & « Parole gravée », chacun tiré entre 33 et 99 exemplaires.


Dans le cadre du Rendez-vous du bibliophile de mars 2011, nous vous avons présenté les sept livres d’artistes auxquels a participé Alain Bar et qui sont conservés dans le fonds de bibliophilie contemporaine :

Communs, Bosquet Alain, Ed. Saint-Laurent-du-Pont : M. Pessin, 1973

Le Verbe et l’empreinte, Ramallo Jean, Ed. Saint-Laurent-du-Pont : Le Verbe et l’empreinte, 1975

Naissances accélérées, Koltz Anise, Ed. Saint-Laurent-du-Pont : Le Verbe et l’empreinte, 1980

La voie du guerrier, Bardet Vincent, Ed. Les Bibliophiles de France, 1986

Victoire sans victoire, Velter André, Ed. Ex-Libris, Albertville, 1989

Signes sur la neige, Ed. Ex-Libris, Albertville, 1991

A Miles D., Kaviiik, Ed. Parole gravée, Albertville, 2002

Montagnard d’origine, né dans le Beaufortin, Alain Bar est passionné de sport et d’enseignement. Il concilie ses deux passions en devenant tout d’abord un sportif de haut niveau (cyclisme & ski), puis en exerçant son métier d’enseignant auprès d’enfants en difficulté.

De plus en plus attiré par les arts graphiques, il suit les cours de l’Ecole des beaux-arts de Valence où le graveur et sculpteur Jacques Clerc l’initie à la gravure sur cuivre.
C’est une rencontre décisive pour lui, tout comme sa rencontre avec Marc Pessin, illustre éditeur, graveur, imprimeur. Il le suit dans de nombreux voyages pour des expositions. Marc Pessin met à sa disposition son réseau de relations d’artistes et d’écrivains. Il lui ouvre les yeux sur le livre et son potentiel infini. Par son intermédiaire, il rencontre Aimé Césaire, René Char, Léopold Sédar Senghor.

Il l’a décidé : sa spécialité sera la gravure, car les techniques qui l’intéressent sont celles qui se rapportent à l’outil, au matériau, au travail. La gravure est une technique exigeante qui, pour être réussie, doit être parfaitement exécutée. Elle lui permet d’atteindre le niveau de perfection auquel il aspire.

Vous pouvez lire et télécharger le dossier complet (3Mo) du Rendez-vous du bibliophile sur Alain Bar ci-après :

Alain Bar : 40 ans de gravures

Article de Frédérique – Patrimoine/Bibliothèque Bonlieu

Pour aller + loin :
– visitez le site d’Alain Bar
lisez un article intitulé « Marc Pessin ou le vertige du labyrinthe » sur le site artmag.com